la brochure 19-20 Programme Ciné Mars

Newsletter

suivez-nous

PROGRAMMATION

Après le dernier ciel

CIRQUE |

Hommage à Mahmoud Darwich

accueil programmation

après le dernier ciel

« Dans la poésie de Mahmoud Darwich, lyrique et intime, épique, c’est l’aspect politique qui semble toujours prendre le pas sur tout, puisque sa parole est attachée à son pays, à son histoire. […] Il est la Palestine. En ce sens, pour moi, il est intraduisible. Cette notion de traduction m’intéresse particulièrement, dans le rapport de traduction de la poésie au plateau qui est au coeur de mon travail.
[…]

La Comète

D’un point de vue littéraire, ce qui me touche, c’est le rythme de son écriture : elle est en marche, elle est comme une vague, elle est épaisse souvent, elle a aussi des arrêts très nets. C’est une langue poétique, une langue en soi, une musique où tout est combat, engagement, force, quête de liberté. Mais ce qui me touche davantage encore, c’est la relation du poète à sa poésie, sa manière de s’entretenir avec elle, de vivre en poésie, de cheminer dans un espace ouvert, dévasté, extime. Espace des mots bien sûr mais aussi espace
du corps, de la lumière, espace de mouvement et d’élan de vie, où l’émotion et la pensée s’éprouvent, dans une tension, continue, pour s’adresser à l’autre, librement. Au plateau, sur les fils, par la lumière et par le son, il y a là matière à exprimer cet endroit de tension, et de chercher à traduire cette poésie qui est vitalisante, éclatante, profonde. »
Marion Collé

Distribution

Sur une proposition de Marion Collé / Collectif Porte27
Fildeféristes Marion Collé et Arthur Sidoroff
Scénographe lumière Sylvie Mélis Le Scratch de la méthode
Créateur son Alexis Auffray
Avec la voix de Raymond Hosny
Responsable des accroches Fred Sintomer
Administration Anne Delépine
Production et diffusion Marie Pluchart / Triptyque Production

Production

Production Collectif Porte27
Coproductions Institut du monde arabe, La Comète - Scène nationale de Châlons-en-Champagne

Après le dernier ciel naît d’une invitation de l’Institut du monde arabe de Paris, qui propose à Marion Collé de créer une performance circassienne en hommage au poète Mahmoud Darwich.

La création a lieu le 22 septembre 2018 dans l’auditorium de l’Institut du monde arabe à l’occasion d’une soirée en hommage au poète disparu. Elle est ensuite reprise à Bozar – Bruxelles dans un format in situ pour le Hall Horta le 21 novembre 2018.

La Comète

Durée 45 min
 

Partager

SI VOUS AIMEZ, DÉCOUVREZ AUSSI...