la brochure 17/18 le prog ciné de novembre

Newsletter

suivez-nous

CINÉMA

LA PASSION VAN GOGH

CINÉMA | 19 nov

De Dorota Kobiela, Hugh Welchman

accueil programmation cinéma

la passion van gogh

1h35 / Grande-Bretagne, Pologne / 2017 / VOST

Prix du public - Annecy 2017

DIM19NOV

18:00

SAM25NOV

18:00

LUN27NOV

14:30

Paris, été 1891, Armand Roulin est chargé par son père, le facteur Joseph Roulin, de remettre en mains propres une lettre au frère de Vincent van Gogh, Theo. En effet, la nouvelle du suicide du peintre vient de tomber. Armand, peu enchanté par l’amitié entre son père et l’artiste, n’est pas franchement ravi par sa mission. À Paris, le frère de Van Gogh est introuvable. Le jeune homme apprend alors par Père Tanguy, le marchand de couleurs du peintre, que Theo, visiblement anéanti par la disparition de son frère aîné, ne lui a survécu que quelques mois. Comprenant qu’il a sans doute mal jugé Vincent, Armand se rend à Auvers-sur-Oise, où le peintre a passé ses derniers mois, pour essayer de comprendre son geste désespéré. En interrogeant ceux qui ont connu l’artiste, il découvre combien sa vie a été surprenante et passionnée. Et que sa vie conserve une grande part de mystère.

La vie de Van Gogh racontée à travers des images peintes à la main. Le résultat est si époustouflant que le spectateur a l’impression de plonger dans les tableaux. Un voyage magique. Façonnés durant sept années, les 65 000 plans - tous peints à la main - ont mobilisé une centaine d’artistes du monde entier.

 
 

 

dans la presse

CRITIQUES PRESSE

 

Culturebox par Jacky Bornet

La mise en images est l’atout du film, tant la ressemblance est forte entre l’œuvre originale et sa transposition, clairvoyante, comme si l’artiste l’avait réalisé lui-même. L’identification est totale.

 

Première par Christophe Narbonne

Palpitant comme une enquête de Columbo, traversé de flashbacks en noir et blanc aussi beaux que les passages en couleur, le film concilie beauté et suspense, poésie et documentaire. Pari gagné haut le pinceau.

 

Le Parisien par Renaud Baronian

Éblouissant et éducatif pour le public. Ce n'est pas pour rien que La Passion Van Gogh a remporté le Prix du public en juin au Festival du film d'animation d'Annecy : le film est beau comme un tableau du grand Vincent et nous apprend énormément de choses sur le peintre (...).

 

 

DIM19NOV

18:00

SAM25NOV

18:00

LUN27NOV

14:30

Partager